Avec Talend, Sham rend ses utilisateurs métiers plus autonomes

Le n°1 de la Responsabilité Civile Médicale en France s’appuie sur la technologie open source de Talend pour rationaliser ses échanges inter-applicatifs, fluidifier son reporting opérationnel et industrialiser ses processus de gestion stratégiques
Grâce à Talend nous avons sécurisé et industrialisé un processus de gestion majeur et stratégique, tout en rendant autonomes nos spécialistes métiers, qui n’ont plus besoin de passer par la Direction informatique pour développer leurs applications.
Raphaël Guichard, , responsable du pôle information de Sham

Créée en 1927, Sham est une société d’assurance mutuelle spécialisée dans l’assurance et le management des risques des acteurs de la santé, du social et du médico-social (établissements, organisations et professionnels, personnes morales comme personnes physiques). 1er assureur de Responsabilité Civile Médicale en France, Sham s’appuie sur 300 collaborateurs pour gérer un portefeuille de plus de 8 300 clients-sociétaires. Affichant un chiffre d’affaires 2012 de plus de 300 M€ (en hausse de 1,2% par rapport à 2011), la mutuelle assure 2 accouchements sur 3 en France, 75% des établissements publics de santé, 25% des établissements de santé privés et 50% des maisons de retraite publiques.

Rationaliser les échanges de données inter-applicatifs

N’ayant pas pour objectif la maximisation du profit mais une gestion raisonnée et performante du risque au service de ses sociétaires, Sham mise sur l’anticipation et la cohérence en matière tarifaire. En 2011, la mutuelle a opté pour une approche globale et prospective des risques à travers une offre de conseil et de services performants en management des risques. L’idée est d’accompagner les établissements du secteur de la santé, du social et du médico-social, dans la mise en place d’une démarche d’évaluation et de prévention des risques visant à réduire, voire supprimer, leur exposition aux risques.

Pour y parvenir, Sham s’appuie sur un système d’information dont l’organisation est centrée sur la satisfaction du client. A l’image de la plupart des mutuelles d’assurance, la société a dématérialisé la plupart de ses processus de gestion, dont notamment les dossiers « sinistre », afin de gagner en efficacité. Elle a en outre intégré étroitement son système de GED avec ses applications de gestion.

En matière d’intégration de données, Sham s’appuyait depuis quelques années sur Talend Open Studio for Data Integration pour gérer des scripts assurant au quotidien la synchronisation de ses systèmes de gestion. Ces échanges de données couvrant principalement la comptabilité et la gestion opérationnelle. « La facilité de prise en main et de déploiement de Talend Open Studio for Data Integration nous a permis de rationaliser nos processus d’échange de données pour un coût extrêmement compétitif » témoigne Raphaël Guichard, Responsable du pôle information de Sham. « En 2011, nous avons mené en parallèle deux nouveaux chantiers qui concernaient également l’intégration de données. D’une part, nous avons envisagé la refonte de notre infrastructure décisionnelle, et d’autre part, nous avons initié un programme visant à faciliter le développement d’algorithmes métiers par des acteurs non-informaticiens. Notre idée était de continuer à améliorer nos services, tout en déchargeant notre département informatique d’une partie de ses tâches et en rendant plus autonomes nos directions métiers. »

Talend Data Integration pour améliorer les prises de décision

Insatisfait de l’infrastructure décisionnelle existante, le département informatique de Sham a choisi d’appuyer sa nouvelle infrastructure sur la solution Talend Data Integration : « La solution de Talend représente le meilleur outil de développement disponible aujourd’hui sur le marché. Facile à utiliser et à administrer, elle est plus ouverte et s’intègre donc en toute transparence dans notre système d’information, tout en offrant une stabilité à toute épreuve » explique Raphaël Guichard.

Dans le cadre du second projet, la facilité d’utilisation de Talend Data Integration aide des spécialistes métiers de Sham à développer des programmes et algorithmes, sans maîtriser les subtilités du langage Java. « Ce projet de notre direction technique et financière est incontestablement stratégique, puisqu’il permet à nos experts métiers de développer de manière autonome et en mode graphique des algorithmes métiers, alimentés par des données issues de multiples applications. Talend nous a permis de sécuriser et d’industrialiser ce processus stratégique » commente Raphaël Guichard.

Outre l’expérience accumulée par Sham dans le développement de scripts d’échange de données inter-applicatif et l’intégration transparente de la solution dans son système d’information, d’autres éléments ont été pris en compte par Sham lors de la sélection de la solution.

« La polyvalence de Talend est un argument intéressant pour une société comme la nôtre : elle permet d’étayer différents usages – synchronisation des applicatifs métiers, décisionnel et développement d’applicatifs métiers – sur la base d’une technologie unique, dont l’utilisation est bien maîtrisée en interne. De plus, comme nos applicatifs de gestion (développés en interne) reposent majoritairement sur Java, Talend – qui exploite le même langage – s’intègre tout naturellement dans notre système d’information » affirme Raphaël Guichard. « Si la facilité de prise en main et le mode de développement graphique est évidemment un plus pour nos spécialistes métiers, ces derniers peuvent également compter sur l’expertise de nos développeurs lors du développement d’algorithmes particulièrement complexes. Enfin, sur un plan économique, la compétitivité de l’offre de Talend par rapport aux autres offres est évidente. »

Partage des connaissances, cohérence et gains de productivité

En termes de bénéfices, Sham souligne les apports de Talend au niveau de l’organisation : « Différentes équipes partagent les mêmes outils pour différents usages, ce qui leur permet de capitaliser sur les connaissances de chacun, tout en industrialisant nos processus d’intégration de données. L’exploitation d’un outil commun apporte plus de cohérence à l’organisation de notre système d’information, ce qui se traduit par une hausse sensible de productivité » détaille Raphaël Guichard. « Parallèlement, grâce à Talend nous avons sécurisé et industrialisé un processus de gestion majeur et stratégique, tout en rendant autonomes nos spécialistes métiers, qui n’ont plus besoin de passer par la Direction informatique pour développer leurs applications. Les gains de temps obtenus ainsi par la Direction informatique, sont renforcés par d’autres hausses de productivité en matière de développement et de maintenance. »

En effet, selon Sham, Talend facilite l’administration et la supervision des traitements de nuit (décisionnel ou gestion) : « Auparavant, nous utilisions la gestion de tâches de Windows pour réaliser ces traitements. Talend a contribué à professionnaliser notre approche. Dans le même esprit, pour notre second projet, nos spécialistes métiers utilisaient dans le passé des tableurs Excel, dont l’exploitation et la mise à jour devenaient de plus en plus chronophages. Avec Talend, nous avons industrialisé et fiabilisé ce processus » se réjouit Raphaël Guichard.

Enfin, les retours des utilisateurs métiers sont également positifs : « Le mode de conception graphique de Talend permet de maintenir plus facilement les algorithmes, dont la mise à jour est fréquente, et de partager plus aisément les développements. Ceci contribue à pérenniser leurs activités : par exemple, lors du départ d’un salarié, le transfert de connaissance est largement plus rapide et facile. La réutilisation des algorithmes est également un aspect positif, source d’économies. Enfin, grâce à Talend, nous pouvons désormais réaliser des tests de masse et des simulations, ce qui n’était pas le cas avec Excel » conclut Raphaël Guichard. « Si nous réfléchissons désormais aux moyens d’améliorer l’interopérabilité de nos applications, nous sommes aujourd’hui bien armés pour envisager nos futurs développements. »