Talend Enterprise Data Integration : Boite à Outil Permettant au Crédit Agricole Consumer Finance de Rationaliser son Système d’Information

La plupart des nouveaux flux d’intégration de données transitent par la solution d’intégration de données open source de Talend, avant de reprendre progressivement d’anciens flux en production.
Talend Enterprise Data Integration est en réalité une boite à outils qui offre de très nombreuses possibilités que nous découvrons progressivement. De plus, la solution offre des performances très intéressantes, permettant par exemple d’écrire un job beaucoup plus rapidement que nos autres solutions mainframe ou Java. Ceci répond parfaitement à nos objectifs de rationalisation et nous encourage à la promouvoir en interne, via des sessions de formation et de transfert de compétences.
Bruno Livenais, Architecte et Urbaniste de la Direction des Systèmes d’Information

Le Crédit Agricole Consumer Finance

Filiale spécialisée du Crédit Agricole, Crédit Agricole Consumer Finance (CACF) est devenu le n°1 européen du crédit à la consommation, avec 75,8 milliards d’euros d’encours gérés et près de 20% de parts de marché, à la suite du rapprochement de Sofinco et Finaref à la fin 2009 qui a abouti à la création de l’entreprise. Avec deux tiers de son activité réalisée hors de France, une présence dans 22 pays à fin 2009 et un volume d’encours multiplié par six à l’international sur les cinq dernières années (2009/2004), Crédit Agricole Consumer Finance collabore avec 26,5 millions de clients. La société s’appuie sur 10 600 collaborateurs, dont 4 100 en France et affiche un résultat net de 457 M€ en 2009.

Urbaniser les développements et organiser les échanges de flux avec les partenaires

La Direction des systèmes d’information de CACF dispose d’une cellule dédiée à l’architecture et à l’urbanisation. Celle-ci a pour mission d’urbaniser les développements informatiques et de mettre en place des normes de développement, tout en procédant aux tests de qualité. Bruno Livenais, Architecte et Urbaniste de la Direction des Systèmes d’information de Crédit Agricole Consumer Finance est en charge de cette mission : « Au-delà de l’urbanisation de notre système d’information, notre vocation est de contrôler l’utilisation de nos outils et d’évaluer le retour sur investissement qu’ils offrent. »

« Dans ce contexte, nous nous sommes intéressés à deux progiciels à la base d’échanges de données mainframe : un progiciel de transfert de données entre notre mainframe et notre système de monétique (« Tandem ») et un progiciel permettant de dialoguer avec DB2. Ces deux systèmes, particulièrement coûteux, n’étaient utilisés que ponctuellement et à moins de 5% de leurs capacités ; le retour sur investissement offert était en conséquence bien trop réduit. »

Parallèlement, trois ETL sont utilisés sur différents périmètres (décisionnel, data mining et intégration opérationnelle) pour intégrer ou déplacer des données. Enfin, la Direction des systèmes d’information avait prévu de développer de nouveaux flux pour intégrer les données de nombreux progiciels dans son système d’information. « Nous avons donc initié un projet de rationalisation, dont la première étape a consisté à lancer un appel d’offre, puis à développer des maquettes (proof of concept), afin de sélectionner un outil d’intégration unique, tout en programmant l’abandon progressif des solutions en place » explique Bruno Livenais.

Talend Enterprise Data Integration pour centraliser à terme l’ensemble des jobs d’intégration

A l’issue de l’appel d’offres, CACF retient deux propositions (IBM et Talend) et lance le développement de maquettes visant à mettre à l’épreuve ces solutions pour déterminer si elles répondaient bien à l’ensemble des besoins (accès aux bases de données, aux fichiers plats, au mainframe, etc.).
« Nous avons finalement sélectionné Talend Enterprise Data Integration qui répondait le mieux à nos pré-requis. Même si nous n’avons pas cherché spécifiquement de solution open source, nous n’avions pas d’à-priori négatif. De plus, la stabilité économique de Talend ne pouvant être mise en cause, nous disposions d’assurances quant à la pérennité de ses services de support » poursuit Bruno Livenais. « En termes technologiques, Talend repose sur des technologies standards, telles que Java, à la différence d’IBM qui propose une approche propriétaire. Enfin, l’outil est très facile à prendre en main et grâce à son interface graphique, nous sommes en mesure d’aboutir très rapidement aux résultats souhaités. »

Le premier projet mis en œuvre consistait à normaliser les développements réalisés avec Talend Enterprise Data Integration et procéder au tuning nécessaire pour gérer différents environnements techniques de manière centralisée. CACF a pour cela recouru aux services d’accompagnement d’un expert de Talend pendant une quinzaine de jours. Simultanément, la Direction des systèmes d’information a organisé la montée en compétence via quelques sessions de formation.

« Nos premiers jobs Talend ont été développés afin d’extraire des données de notre annuaire LDAP à des fins d’audit. Il s’agissait concrètement de dresser la liste des habilitations, via un rapport Excel destiné aux personnels de sécurité » détaille Bruno Livenais. « Puis nous avons démarré les développements en vue du remplacement des deux progiciels cités plus haut. Si ces développements ont été réalisés en interne, Talend s’est chargé de la création des connecteurs mainframe et DB2. Enfin, Talend Enterprise Data Integration nous a permis de générer en XML des données de référence favorisant l’accès aux données par des applications frontales (grand public ou partenaires). Même si à l’époque, les offres Talend Enterprise Data Quality et Talend MDM n’existaient pas, nous prévoyons de nous y intéresser de près cette année, notamment pour des problématiques liées à nos activités décisionnelles. »

Rationalisation et maîtrise des coûts

La plupart des nouveaux développements sont aujourd’hui réalisés à l’aide de Talend Enterprise Data Integration. « La reprise progressive des anciens jobs pourrait être envisagée, mais d’une part elle génère des coûts que nous souhaitons lisser dans le temps et d’autre part, nous avons d’autres priorités, comme la fusion des systèmes Sofinco et Finaref, ou la rationalisation des coûts de nos systèmes informatiques » indique Bruno Livenais.

La Direction des systèmes d’information de CACF se déclare aujourd’hui satisfaite par la mise en œuvre de la solution de Talend, notamment grâce à son ouverture : « Le fait que les solutions de Talend soient ouvertes et basées sur des standards nous permet d’intervenir facilement dans le code pour réaliser des modifications et de créer nos propres composants. Nous avons par exemple développé un module de cryptage des mots de passe afin de sécuriser nos accès » conclut Bruno Livenais. « Talend Enterprise Data Integration est en réalité une boite à outils qui offre de très nombreuses possibilités que nous découvrons progressivement. De plus, la solution offre des performances très intéressantes, permettant par exemple d’écrire un job beaucoup plus rapidement que nos autres solutions mainframe ou Java. Ceci répond parfaitement à nos objectifs de rationalisation et nous encourage à la promouvoir en interne, via des sessions de formation et de transfert de compétences. »