La Direction Jeux et Transmédia d'Orange Analyse ses Données de Vente à l'Aide de Talend Enterprise Data Integration

L'opérateur calcule les commissions à reverser à chaque partenaire dans plusieurs pays européens, sans modification des processus existants.
La solution répond parfaitement à nos besoins, tant en termes de performances que d’exploitation. Elle est facile à utiliser grâce à son mode de programmation graphique, et permet également de travailler directement sur le code Java pour affiner le job ou procéder à des personnalisations. 
Sébastien Foucault, Responsable du Pôle Développement de la Direction Jeux et Transmédia

Avec près de 210 millions de clients dans 220 pays, France Télécom est l’un des principaux opérateurs de télécommunications mondiaux à réussir sa conversion en un opérateur intégré et à devenir ainsi une véritable référence en matière de services de télécommunications innovants en Europe. Depuis juin 2006, Orange est la marque phare du Groupe pour l’Internet (premier fournisseur d’accès à Internet à haut débit (ADSL) en Europe), la télévision (deuxième fournisseur de services de TV sur IP dans le monde et le premier en Europe) et le mobile (troisième opérateur mobile en Europe et premier opérateur au monde à lancer la téléphonie mobile Haute Définition) sur la plupart de ses marchés. Elle offre également des services de télécommunications aux entreprises du monde entier sous la marque Orange Business Services.

Les jeux : une composante essentielle de la stratégie contenus d’Orange

Plébiscités par les clients d'Orange, les jeux sont une composante essentielle de la stratégie contenus de l'opérateur. Le Groupe s'appuie sur des partenariats avec les plus grands éditeurs du marché et sur les capacités offertes par ses réseaux pour offrir des contenus toujours plus innovants et attractifs. Orange distribue ainsi une large gamme de jeux sur tous les écrans, du jeu vidéo au casual gaming en passant par les paris en ligne, et favorise le développement de nouveaux types de jeux comme les jeux géolocalisés ou les jeux sociaux.

La Direction Jeux et Transmédia d’Orange entretient ainsi des relations avec des partenaires éditeurs de jeux, dans un mode de partage de revenus (« revenue share »). Pour améliorer sa gestion, elle souhaitait calculer les sommes devant être reversées à ses partenaires, et ce à l’échelle de plusieurs pays européens, tels que l’Espagne, le Portugal, la Suisse, la Belgique et la Moldavie. Pour y parvenir, elle devait agréger par pays l’ensemble des données de ventes de chaque éditeur de jeux (en moyenne 4 à 5 éditeurs par pays).

« A l’époque, nous ne disposions pas de solutions de Business Intelligence, pour supporter nos prises de décisions. Notre stratégie étant résolument tournée vers les solutions open source, nous avons mandaté un partenaire pour réaliser une étude de besoins. Au final, deux solutions ont été préconisées : Pentaho et Talend » explique Sébastien Foucault, Responsable du Pôle développement de la Direction Jeux et Transmédia d’Orange. « Nous avons réalisés quelques tests, notamment avec la combinaison Jaspersoft-Talend, mais avons décidé d’adopter Talend de manière autonome car nous avons pris conscience qu’au-delà des problématiques de déplacement et de chargement de données, la solution peut simplifier d’autres aspects de nos activités. De plus, la solution est facile à prendre en main et à personnaliser, ce qui nous aide à prendre en charge les spécificités de chaque pays. »

Après le développement d’une maquette portant sur un jeu particulier à l’aide de Talend Open Studio for Data Integration et visant à valider ce choix, la Direction Jeux et Transmédia a décidé d’adopter Talend Enterprise Data Integration afin de bénéficier du référentiel partagé et faciliter ainsi les échanges entre développeurs.

Déplacements, transformations, consolidations

Le projet a été initié sur le périmètre d’un pays, l’Espagne. Les informations étant envoyées dans différents formats, le premier travail consiste à transformer l’ensemble des données dans un format unique. La solution de Talend assure cette tâche et achemine ensuite les données dans un ODS (entrepôt de données opérationnel), qui sert en réalité de base de données tampon : les données sont versées dans différentes tables, puis font l’objet de tests de qualité et de pertinence. Enfin, les données validées sont transférées vers le l’entrepôt de données de production (une base de données MySQL).

« A partir des données de vente corrélées avec d’autres informations, nous réalisons différents rapports : d’une part, des rapports sur le settlement par éditeur et par pays, et d’autre part, des rapports internes qui nous permettent de déterminer par exemple quels jeux ont le plus de succès » ajoute Anne Huart, Chef de projet BI de la Direction Jeux et Transmédia d’Orange. « En tout, une quinzaine de rapports nous aide à obtenir une bonne vision de l’existant et à analyser dans le détail nos activités. Ces rapports sont transmis à notre management et chaque pays a accès à ses propres données statistiques, ainsi qu’à des rapports personnalisés. »

Ces opérations sont renouvelées tous les mois et des scripts permettant de les automatiser sont en cours d’élaboration – aujourd’hui le back-office gère l’ordonnancement des scripts, en fonction de la nature des fichiers reçus. En tout, plusieurs Gigabit de données sont traités chaque mois.

Facilité d’utilisation et de personnalisation

Progressivement, de nouveaux pays sont intégrés dans le système, qui les agrège pour dresser une image globale de l’activité. Avec quelques mois de recul, la Direction Jeux et Transmédia de la Direction des contenus d’Orange se déclare satisfaite des performances de Talend Enterprise Data Integration, tout en mettant en relief sa facilité d’utilisation : « La solution répond parfaitement à nos besoins, tant en termes de performances que d’exploitation. Elle est facile à utiliser grâce à son mode de programmation graphique, et permet également de travailler directement sur le code Java pour affiner le job ou procéder à des personnalisations. Une seule formation chez Talend nous a aidé à prendre en main et maîtriser l’outil » explique Sébastien Foucault. « Parallèlement, elle s’intègre parfaitement dans notre stratégie open source, qui vise non seulement à réduire les coûts de développement, mais surtout à bénéficier et à contribuer à la communauté, via les forums du site de Talend. Enfin, l’ouverture de la solution nous permet de maîtriser nos développements, sans dépendre de spécialistes externes souvent coûteux. »

Si l’attention de la Direction Jeux et Transmédia est aujourd’hui entièrement consacrée au projet en cours, c'est-à-dire à l’intégration des nouveaux pays et aux tests de qualité, son expérience réussie sert de référence en interne pour la mise en œuvre d’autres projets.

« Aujourd’hui, nous disposons d’une image claire de nos activités dans chaque pays que nous couvrons et pour chaque éditeur avec lequel nous collaborons. Ceci nous permet d’améliorer nos prises de décision et d’envisager l’avenir de manière plus précise qu’auparavant » conclut Sébastien Foucault. « Grâce à Talend, nous y sommes parvenus avec un budget limité et sans mobiliser de multiples ressources du département informatique. De plus, la solution s’est intégrée de manière très transparente dans notre système d’information et nous n’avons pas eu à révolutionner des processus déjà en place. C’est exactement ce que nous recherchions. »