Gadz.org Accélère son Passage au Web 2.0

Talend Open Studio for Data Integration a permis à Gadz.org de développer rapidement une nouvelle version enrichie de son site, d'assurer l'intégrité des données entre ses différents systèmes, mais aussi d'améliorer la qualité des données.
Comme toute organisation reliée à une communauté (abonnés, adhérents, clients...) nos besoins d'intégration ne cessent de croître. Le partage de connaissances, les plates-formes de networking social et les services de diffusion créent une nouvelle ère de communication (...) Des communautés comme celle de Talend participent à ce mouvement de fond qui n'a en définitive qu'un objectif : la satisfaction de l'utilisateur final.
Laurent Penou, Vice President R&D

Des outils informatiques pour la communauté des Gadzarts

Gadz.org est une association loi de 1901 fondée en 1999, dont l'objectif est de proposer et développer des outils informatiques et Internet pour la Communauté Arts et Métiers. Ses membres sont bénévoles et mettent leur expertise au service des Gadzarts (anciens élèves des Arts et Métiers) sur le Web, notamment l'Union des Elèves et les nombreuses promotions. Ses réalisations phares sont le service d'email Imel@vi et l'Intranet Gadz, proposés gratuitement à tous les anciens élèves.

Indépendante de la Société des Anciens Elèves des Arts et Métiers, de l'Ecole et de l'Union des Élèves, Gadz.org jouit de la liberté indispensable pour explorer le champ des nouvelles technologies. Le bureau est en contact direct avec celui des associations et communautés d'anciens élèves d'autres grandes écoles d'ingénieurs comme par exemple Polytechnique.org.

Un annuaire recensant plus de 20 000 anciens élèves

Délégué de promo et à ce titre, chargé de son annuaire, Laurent Penou, aujourd'hui Vice-Président R&D de l'association Gadz.org, a vite été confronté aux complexités liées à la mise à jour d'annuaires de ce volume. « En 1997, avec l'émergence d'Internet, tant dans la vie professionnelle que dans la vie privée, les adresses électroniques se multipliaient et les mises à jour aussi, » témoigne Laurent Penou. « Ceci nous a poussé à offrir en 1999 aux Gadzarts une adresse de reroutage pointant sur l'adresse de leur choix et aisément modifiable - service baptisé ‘Imelavie'. La même année nous avons développé le site Gadz.Org qui offre de nombreux services dont un annuaire. »

S'appuyant sur des bénévoles et un budget limité, Gadz.Org a depuis ses débuts fait confiance à des outils Open Source : « Nous avons mis en oeuvre en 2001 une base de données MySQL et un système de routage d'emails reposant sur Linux, principalement pour des raisons budgétaires mais également parce que l'Open Source est très enraciné chez les Gadzarts. Nous avons utilisé Red Hat jusqu'à la fin de sa gratuité, pour nous tourner ensuite vers Debian. La même année, nous avons mis en oeuvre un système d'authentification universelle très proche des futurs SSO (Single Sign On), puis les premiers Web Services pour accéder à notre annuaire, » raconte Laurent Penou. « A l'époque nous recensions environ 1000 abonnés. 2 ans plus tard, ils étaient 10 000, puis 15 000 en 2004. Nous en comptons aujourd'hui plus de 20 500, dont 3 500 élèves actuels, et ce chiffre devrait se stabiliser autour de 25 000 à 30 000 dans quelques années. »

Avec le temps, le site a été enrichi, tant en termes de fonctionnalités que de services. Par exemple, un système de CMS (Content Management System) a été mis en oeuvre pour personnaliser l'accès à des contenus en fonction du profil du visiteur. Chaque promotion dispose ainsi d'espaces privés, et d'espaces partagés avec d'autres promotions. En 2005, le site fut agrémenté d'un Wiki simplifiant la gestion et la mise à jour des contenus. Celui-ci fut généralisé aux différents groupes régionaux et professionnels l'année suivante. En 2007, Gadz.org a intégré Google Apps pour fournir des comptes de messagerie privatifs.

Talend en support de migrations techniques majeures

« Cette année, nous avons décidé une nouvelle migration technique vers MySQL 5, mais nous avons dû conserver un serveur MySQL 4.1 hébergeant un logiciel de newsletter incompatible avec la version 5 » poursuit Laurent Penou. « Nous étions ainsi confrontés à un problème de réplication entre ces deux bases de données, tâche qui aurait été beaucoup trop lourde à effectuer manuellement. Nous avons cherché un outil capable d'automatiser ce processus, facile à utiliser et bien entendu Open Source. Talend Open Studio for Data Integration a totalement répondu à nos besoins et après un test de réplication asynchrone, nous avons mis en production l'outil en moins de deux heures ! »

Après cette première utilisation de l'outil de Talend, l'association a décidé de migrer son site vers PHP 5, ce qui impliquait un gros travail de reprise de données. « Nous avons contacté l'association Polytechnique.org qui avait suivi le même chemin et publié sous licence GPL son framework Plat/al. Employant le même type de technologies et poursuivant des objectifs similaires, nous entretenons des relations très étroites avec leur association » explique Laurent Penou. « Nous avons donc récupéré le système de Polytechnique, mais avons dû adapter notre schéma de base de données. Ainsi, nous devions transcoder une vingtaine de tables dans trente nouvelles tables, regrouper des champs, parser les données, fusionner certaines tables, etc. Naturellement, après le succès de notre premier projet, nous avons effectué ce développement à l'aide de Talend Open Studio for Data Integration. Nous y sommes parvenus en 4 jours, alors que développer les mêmes processus manuellement aurait requis au moins 90 jours/homme. »

Cette migration a été un succès : la totalité des informations ont été transcodées vers la nouvelle base de données, sans perte ni incident. « Outre une migration réussie, nous disposons de plus, grâce à Talend Open Studio for Data Integration, de mécanismes de vérification de l'intégrité des données qui nous auraient fait défaut en cas de re-développement manuel de nos 400 scripts, » se réjouit Laurent Penou. « Les tests de qualité des données sont très rapides et complètement intégrés dans l'outil. Au final, plutôt que de lancer un projet d'une année, dédié exclusivement à une migration purement technique, nous avons pu rapidement développer notre nouveau site et consacrer plus de temps à l'élaboration de nouvelles fonctionnalités. »

Le succès des deux projets a donné des idées à l'association. Elle étudie aujourd'hui le moyen de remplacer son ancien système de routage par Talend Open Studio for Data Integration pour gérer les règles très précises de ses listes de diffusion. « Comme toute organisation reliée à une communauté - abonnés, adhérents, clients... - nos besoins d'intégration ne cessent de croître. Le partage de connaissances, les plates-formes de networking social et les services de diffusion créent une nouvelle ère de communication. On ne peut s'empêcher de penser que son apparition coïncide avec la démocratisation de l'accès aux technologies Open Source, » conclut Laurent Penou. « Des communautés comme celle de Talend participent à ce mouvement de fond qui n'a en définitive qu'un objectif : la satisfaction de l'utilisateur final. »