La Banque Creatis Gère ses Obligations Réglementaires à l'Aide de Talend Data Integration

Gérant plusieurs bases de données, la banque s'appuie sur la solution d'intégration open source de Talend pour alimenter un Data Warehouse dédié au pilotage de ses activités et à la conformité aux directives Bâle II.
Grâce à une gestion des droits facilement paramétrable, nos développeurs partagent aisément des projets et collaborent bien plus facilement qu'auparavant, ce qui contribue à augmenter leur productivité. Enfin, nous sommes très satisfaits de la fiabilité de la solution : nous n'avons pas eu l'occasion de faire appel aux services de support de Talend, la consultation des forums et de la documentation sur son site web nous ont permis de répondre rapidement aux quelques interrogations auxquelles nous avons été confrontés !
Stéphane Leclercq, Responsable du Service Normes et Développement

Le spécialiste de la restructuration de crédits offrant des services de banque de proximité

Creatis, spécialiste du regroupement de crédits depuis 10 ans, est entré en 2006 dans le Groupe Codifis. Son coeur de métier : le rachat des crédits à la consommation des particuliers par l'intermédiaire de son canal phare de distribution : un réseau de courtiers intermédiaires en opérations bancaires (IOB). Creatis est également depuis son origine une banque avec 9 agences réparties sur les régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Elle diffuse un service bancaire de proximité et une large gamme de produits d'épargne à une clientèle de particuliers et d'associations.

Enfin, Creatis propose des crédits à la consommation via une plate forme téléphonique et son site web. En pleine expansion, Creatis, 250 collaborateurs aujourd'hui, développe une approche multicanaux et multiproduits pour conquérir de nouveaux clients.

Un système d'information en pleine mutation

En termes informatiques, la banque Creatis doit concilier deux impératifs pour poursuivre son développement : faire évoluer en permanence l'architecture technique, l'organisation et les processus de l'entreprise en coordination avec les différentes directions (marketing, risque, commerciale, financière,…) et assurer l'exploitation quotidienne du système d'information ainsi que sa sécurité opérationnelle. Comme toutes les banques, Creatis souhaite capitaliser sur un système d'information réactif qui lui permette d'être proactive pour satisfaire sa clientèle.

Ainsi, lorsqu'en 2007 la banque a élaboré son offre de restructuration de crédits hypothécaires, un nouveau système d'information a été développé afin de la gérer et de la commercialiser. L'ancien système d'information a continué d'être exploité et d'évoluer afin de gérer les autres produits bancaires et de crédits (prêts personnels, réserve d'argent, etc.), dont la migration interviendrait ultérieurement. La base de données initiale a en conséquence été scindée en deux parties indépendantes. L'année suivante, l'ensemble des comptes bancaires a été migré vers le nouveau système d'information. Celui-ci repose sur deux progiciels - V.bank de Viveo pour l'activité bancaire et Efibank pour la gestion des crédits - des bases de données AS/400 et des interfaces web développés en Java.

En matière de pilotage des activités, Creatis s'appuyait sur un système développé en interne et relié directement à la base de données initiale. Le fait de scinder cette base de données en plusieurs parties rendait sa maintenance et son exploitation plus complexe : « Du fait de la nouvelle architecture pluri-base de données, les extractions devenaient beaucoup plus complexes et réclamaient beaucoup plus de travail » témoigne Stéphane Leclercq, Responsable du service Normes et Développement chez Creatis. « Nous avons rapidement pris conscience de la nécessité de développer un véritable Data Warehouse, afin d'analyser efficacement nos activités. Notre département Etudes et Développement s'est chargé d'identifier les produits d'intégration de données offerts par le marché, en privilégiant les offres open source. »

Talend Data Integration : une réponse rapide à des contraintes réglementaires accrues

Creatis a réalisé dans un premier temps un test à l'aide de Talend Open Studio for Data Integration : « Outre le pilotage traditionnel de nos activités bancaires, nous devions répondre à un besoin réglementaire urgent, lié aux directives Bâle II et visant à compléter le système d'alimentation du Data Warehouse en prenant en compte les deux systèmes de base de données qui coexistaient depuis la scission de notre système d'information. Bâle II exige en effet de gérer un historique des données sur cinq ans » poursuit Stéphane Leclercq. « Les solutions de Talend se sont révélées particulièrement efficaces dans ce contexte, grâce à leur capacité à gérer en toute simplicité plusieurs systèmes de base de données. Après un test concluant de Talend Open Studio for Data Integration, nous avons adopté Talend Data Integration qui offre en outre des fonctions de collaboration et de partage permettant à nos trois développeurs de gérer des projets en mode collaboratif, et donc de gagner du temps. »

De plus, l'orientation Java de la solution et son interface de développement orientée Eclipse ont permis d'accélérer sa prise en main : « La convivialité des solutions de Talend est un plus, car leur prise en main est quasi immédiate. Nous avons ainsi eu la possibilité de nous concentrer sur les aspects métiers et réglementaires des projets, plutôt que de perdre du temps à démêler des problématiques techniques » précise Stéphane Leclercq.

Aujourd'hui, le développement du Data Warehouse est en cours de finalisation. Il permet de piloter toutes les activités financières et clients de la banque : chaque responsable d'agence est aujourd'hui en mesure de piloter ses activités clients et le contrôle de gestion central consolide l'ensemble des activités financières, pour un pilotage global. Des traitements journaliers permettent par exemple de dresser chaque jour la situation des contrats et des traitements mensuels aident à gérer diverses activités, telles que les contentieux.

« Plusieurs extractions ont été développées pour répondre à nos besoins réglementaires : d'une part, nous avons développé un modèle de score avec Experian qui nous aide à calculer les provisions et les pertes, au sein d'une base de données spécifique de gestion des risques. D'autre part, nous analysons certaines activités bancaires, comme par exemple les types de cartes de crédit vendues à nos clients » explique Stéphane Leclercq. « Aujourd'hui, la plupart de ces extractions sont intégrées dans un tableur, de type Open Office, mais nous prévoyons d'installer prochainement un logiciel de visualisation open source de type QlikView afin d'améliorer l'analyse. »

Des délais de développement divisés par trois

Après quelques mois d'utilisation, Talend Data Integration est au coeur des activités de pilotage de Creatis : « En sélectionnant la solution d'intégration de données de Talend, Creatis a réalisé un choix hautement stratégique, en phase avec sa maison mère Cofidis, qui utilise également cette solution pour ses propres besoins. Nous souhaitions que notre architecture pluribases de données ne soit pas un obstacle à l'extraction de données et Talend Data Integration nous a aidé à y parvenir » affirme Stéphane Leclercq. « Nous avons en outre réduit de manière spectaculaire nos délais de développement, ce qui, avec des équipes très mobilisées par le projet de migration, est particulièrement bénéfique. Nous avons calculé qu'avec Talend Data Integration nous avons divisé par trois ces délais par rapport aux développements spécifiques réalisés auparavant. La solution de Talend nous permet de réaliser des extractions via des procédures graphiques, ce qui accélère en outre les délais de production de documentations et d'annotations exigées par Bâle II. »

Creatis prévoit de tirer parti des fonctions de cohérence et de qualité de données de Talend afin de répondre à d'autres besoins réglementaires. La banque doit par exemple vérifier les données saisies par des apporteurs d'affaires bénéficiant d'un accès à son système d'information.

Enfin, Creatis tire parti des librairies Java de Talend pour agréger à la volée des données issues de son architecture applicative J2EE : « Nous avons développé des services permettant de procéder à des calculs spécifiques, tels que des calculs de mensualité ou de TEG pour les crédits, en respectant les règles de gestion internes » conclut Stéphane Leclercq. « De plus, grâce à une gestion des droits facilement paramétrable, nos développeurs partagent aisément des projets et collaborent bien plus facilement qu'auparavant, ce qui contribue à augmenter leur productivité. Enfin, nous sommes très satisfaits de la fiabilité de la solution : nous n'avons pas eu l'occasion de faire appel aux services de support de Talend, la consultation des forums et de la documentation sur son site web nous ont permis de répondre rapidement aux quelques interrogations auxquelles nous avons été confrontés ! »