Transformation digitale et GDPR : comment le libre-service de données dans le cloud va vous aider

article in English

Les nouveautés de l’édition Talend Fall ‘17 : essayez gratuitement pendant 30 jours.

Nous (les offreurs du marché IT et Digital) vous proposons tous de vous aider à muter votre organisation en une machine de guerre digitale, à l’orienter vers les données pour mieux la piloter, pour mieux servir vos clients, ou encore pour adapter ou réinventer votre offre de produits et de services.

Mais, cette semaine, deux articles parus à 1 jour d’intervalle m’ont interpellé car ils présentent deux études sur la transformation digitale dont les résultats sont diamétralement opposés.

D’un côté, l’étude 2017 BPI France Le Lab – qui a interrogé 1 800 dirigeants de PME ETI – choque en affirmant que 87% des dirigeants des PME et ETI ne font pas de la transformation digitale une priorité stratégique pour leur entreprise.

L’étude rapporte aussi que 61% n’exploitent pas ou peu les données liées à la vente et à la relations clients. Je parie que s’ils n’exploitent pas ces données-clés, ils n’exploitent pas non plus les autres types de données.

Le lendemain, l’étude Croissance et Digital de l’ACSEL et Ipsos – qui a interrogé 606 sociétés PME et ETI – annonce que 71% des entreprises considèrent le numérique comme un moteur de croissance.

85% déclarent avoir amorcé leur transition numérique et les entreprises ayant opéré une transformation digitale ont 2,5 fois plus de chances d’avoir une croissance stable.

Où est la vérité ?

C’est bien le dirigeant qui est en première ligne en matière de transformation digitale : il doit construire une vision, fixer le cap et le partager avec ses équipes. Mais l’étude BPI France Le Lab montre que seuls 25% des dirigeants associent leurs équipes au projet et 12% forment leurs collaborateurs au digital.

 

Inversez la tendance

Plutôt que d’implémenter un unique modèle « top-down » de transformation, et si on tentait une approche « bottom-up » en parallèle ?

Et si on essayait plus humblement de permettre à plus de collaborateurs qu’actuellement de découvrir les données qui existent, d’en tirer parti et d’innover avec ?

Mais pour cela encore faut-il choisir la bonne stratégie pour donner le pouvoir sur les données aux utilisateurs car ce mouvement n’est pas nouveau.

Depuis plusieurs décennies, les entreprises ont tenté de rendre leurs collaborateurs « data-driven » : elles ont créé des Business Intelligence Competency Centers.

Mais malgré d’énormes investissements en gestion des données, en business intelligence et en data vizualisation, les études démontrent que seuls 10% des collaborateurs sont effectivement « data-driven », principalement les analystes de données.

Désormais, ce modèle ne permet pas de relever les nouveaux challenges comme l’explosion des volumes, de la variété et de la complexité des données, comme la multiplication des utilisateurs exigeant l’accès aux données, comme l’augmentation des risques (selon une étude 2014 de Ponemon, 71% des utilisateurs admettent avoir accès à des données auxquelles ils ne devraient pas accéder) ou comme l’accélération des innovations technologiques (plateformes multi-cloud, temps réel, machine learning).

 

Vos collaborateurs deviennent les moteurs de votre transformation digitale

Face à ces 4 grands challenges, il n’y a d’autre choix que d’ouvrir en libre-service les données de l’entreprise dont ont besoin les utilisateurs. De l’entreprise mais aussi de toutes les sources de données externes : partenaires, fournisseurs, données libres.

En leur donnant ce pouvoir sur les données qu’ils connaissent le mieux, leur créativité peut se libérer : de nouveaux micro-segments de marché identifiés, des besoins consommateurs mieux cernés, mieux cartographiés et mieux anticipés, des sources de rentabilité mieux identifiées, de nouveaux produits et services inventés et mieux proposés, des cycles de vie produit mieux compris et mieux prédits, etc.

Leur sensibilité et leur comportement vis-à-vis de la transformation digitale peut changer, et les collaborateurs peuvent devenir le moteur de la transformation.

 

Comment ouvrir les données en libre-service pour libérer l’autonomie sans prendre de risque ?

Délivrer ce libre-service via une application cloud permet d’accélérer l’adoption en faisant tomber toutes les barrières traditionnelles : plus d’installation nécessaire avec le temps perdu et la difficulté d’avoir les privilèges suffisants pour installer un logiciel sur son PC, plus d’upgrade obligatoire pour pouvoir bénéficier des dernières technologies et fonctionnalités, plus de maintenance.

Délivrer ce libre-service cloud pour simplifier l’accès à toutes les sources de données (en particulier les applications cloud, les bases de données cloud, les capteurs IoT, les data lakes, l’open data, etc.), et l’intégration à toutes les applications et systèmes de destination (les applications SaaS ou on-prem, les data lakes, les bases de données, etc.) permet d’étendre les capacités de chaque utilisateur, en quelque sorte d’augmenter son intelligence.

Ajouter à ce libre-service cloud d’accès et d’intégration de données une vaste panoplie de fonctions intuitives et semi-automatisées de préparation de données, autorise tout utilisateur – quelle que soit son expertise sur les données – de transformer, nettoyer, formatter, standardiser, enrichir les données selon les logiques métiers qu’il maitrise le mieux. En 1 mot, d’améliorer la qualité des données alors que 84% des dirigeants sont soucieux de la qualité des données sur lesquelles ils basent leurs décisions selon le Global CEO Outlook de KPMG en 2016.

Enfin délivrer à tout utilisateur ce libre-service cloud d’accès, de préparation et d’intégration de données sur une plateforme d’intégration sécurisée par l’IT et gérée dans le cloud par l’éditeur, garantit que les utilisateurs n’accèderont et ne travailleront que sur les données auxquels ils ont droit. Ce modèle garantit aussi que les utilisateurs définissent une seule fois le scénario d’accès, de préparation et d’intégration des données, et qu’il soit ensuite automatisé et déployé à toute l’entreprise.

Talend Fall ’17 (essayez gratuitement pendant 30 jours) intègre Talend Data Preparation Cloud supporté par l’Integration Platform as-a-Service (IPaaS) de Talend. Cette version propose une application cloud à la demande pour accéder, préparer et intégrer toutes vos données :

·       Que vous soyez utilisateur métier, analyste ou data scientist, vous pouvez accéder intuitivement et rapidement aux données dont vous avez besoin. Quel que soit le cloud ou le système qui les hébergent.

·       Vous profitez toujours des technologies les plus en pointe pour les nettoyer, les formatter ou les combiner.

·       Vous innovez avec les données, l’IT vous fournit le service et le sécurise, Talend le gère dans le cloud.

 

Vous contribuez à votre mise en conformité avec la GDPR

Talend Fall ’17 donne donc le pouvoir sur les données à tout utilisateur. Talend Fall ’17 peut agir comme un accélérateur des projets de transformation digitale.

En agissant selon un mode « bottom-up » partant du terrain, Talend Fall ’17 contribue à orienter les entreprises vers une utilisation systématique, gouvernée et raisonnée des données.

N’est-ce pas justement l’un des objectifs de la GDPR ?

La GDPR n’existe que parce que les données ont explosé. Prenant effet le 25 mai 2018, elle protège la vie privée des individus en régissant la gestion de leurs données personnelles. Et elle donne les armes au régulateur d’agir contre les contrevenants.

Pour toute entreprise s’adressant à des citoyens de la Communauté Européenne, il s’agit de :

·       Identifier connaitre et tracer les données personnelles identifiables (PII pour Personal Identifiable Information)

·       S’assurer qu’elles sont conformes

·       Les protéger et favoriser la responsabilité de leurs utilisateurs

·       Les rendre disponibles en particulier pour leur anonymisation, le droit à l’oubli, etc.

Talend Fall ’17 peut définitivement aider à découvrir et capturer dans vos jeux de données les PII, à ne les partager qu’aux utilisateurs habilités grâce à des fonctions de data masking et de data shuffling.

Pour les utilisateurs de Talend Integration Cloud, Fall’ 17 est disponible depuis le 7 octobre 17 et deux licences utilisateurs gratuites de Talend Data Preparation Cloud sont automatiquement intégrées dans toute souscription à Talend Integration Cloud.

Si vous n’êtes pas encore utilisateurs, démarrez votre test gratuit pendant 30 jours dès maintenant en identifiant un cas d’usage simple comme l’automatisation de l’enrichissement de votre CRM ou comme l’automatisation de l’analyse de vos campagnes marketing.

 

Share

Leave a comment

Ajouter un commentaire

More information?