[VIDEO] Exploitation des données : qu’est-ce que le libre-service gouverné et pourquoi tous les départements IT devraient l’adopter ?

article in English

Professionnels de l’IT, vous est-il déjà arrivé de vous sentir « hors-jeu » sur des projets liés à la donnée ? Oui ? Vous n’êtes pas le seul. Selon le Baromètre 2016 Qlik- CXP, 34% des responsables informatiques et BI sont conscients de ne plus être incontournables dans ce type de projets.

Découvrez notre vidéo qui illustre en situation réelle comment le self-service gouverné aide l’IT à reprendre l’initiative.

Pourtant, la donnée est au cœur de la transformation digitale des organisations, tout le monde le sait. Et les besoins sont immenses et croissants : IDC estime que moins de 1% des données produites dans le monde est analysé. Et les utilisateurs métiers ont devant eux une large marge de progression : selon Mc Kinsey, seul 7% du potentiel numérique des collaborateurs est aujourd’hui exploité. Ou dit autrement par Blue Hill Research, jusqu’à 80% du temps des analystes de données est passé à préparer leurs données, ce qui ne laisse que 20% du temps pour l’analyse qui est pourtant leur valeur ajoutée.

L’IT, exclue de la transformation digitale ?

Finalement, face à des attentes massives, l’IT n’apporte pas toujours la bonne réponse malgré sa position dominante traditionnelle dans la gestion des données : un petit nombre de spécialistes des données élabore des modèles de données, définit les politiques d’accès, de gestion, de qualité, de protection des données et il en surveille l’utilisation.

Cette gouvernance centralisée n’est pas adaptée à la nouvelle donne : la gestion des données est l’affaire de plusieurs parties prenantes plutôt que celle d’un spécialiste unique. Experian a mis en évidence en 2016 l’intervention de nouveaux experts en données tels que les analystes de données (42%), le CDO (22%), le CFO (22%), le CMO (14%).

Les métiers ont besoin des données et veulent « tout et tout de suite » : être autonomes en prenant le contrôle des données grâce à des outils intuitifs pour y accéder, pour les optimiser, pour les analyser, pour les intégrer. Ils ne veulent plus être passifs face à un département IT qui les équipe avec des rapports prédéfinis. Cela ressemble au self-service, non ?

L’IT, au cœur de la transformation digitale !

Mais ils veulent aussi être protégés, guidés et boostés. Par exemple, un utilisateur RH travaillera d’autant plus librement sur des données sensibles dans SAP qu’il sait que l’IT ne lui a donné accès qu’aux données auxquelles il a droit : les relevés de temps mais pas les salaires.

Ou bien, un utilisateur Marketing lancera sa campagne sereinement si l’IT lui garantit que les listes Salesforce de leads et de contacts de sa campagne respectent bien la réglementation GDPR sur la protection de la vie privée car ils ont tous donné leur consentement explicite préalable.

Ou bien, encore si l’IT valide les partages de fichiers de données entre les différents collaborateurs d’un département en anonymisant les informations confidentielles et automatise leur injection dans Netsuite sans manipulation humaine.

Cela ressemble à de la gouvernance, non ?

Le Self-Service gouverné, must-have de chaque département IT

Effectivement, une approche alternative de gouvernance des données émerge : le self-service gouverné où l’IT encadre, protège et transforme la liberté des utilisateurs en démultipliant leur pouvoir sur les données.

Les métiers accèdent immédiatement aux sources fiables de données souhaitées, les nettoient, les transforment, les enrichissent, les partagent avec outils simples à utiliser. L’IT fournit l’accès et le nettoyage des données en libre-service sans mettre les données en danger ou sans compromettre leur conformité. Elle propage une seule version de la vérité dans l’entreprise, favorise l’exploitation de l’expertise métier là où elle se trouve et son extension à toute l’entreprise.

Une nouvelle collaboration IT – Métiers s’établit sur la base du self-service gouverné, évite l’éternel « ping-pong » long et stérile et permet à l’IT de reprendre l’initiative dans son organisation et de s’asseoir de nouveau sur le siège conducteur de la transformation digitale.

Découvrez notre vidéo qui illustre le self-service gouverné en situation réelle.

About the Author

Francois Lacas is Product Marketing Manager at Talend. As a hands-on strategist, he is passionate about driving Digital Transformation and Modern Marketing to business increase contribution, since the early 2010s. Prior to joining Talend, he was Director of Marketing & Digital Transformation at Wallix – a public cybersecurity software vendor - and at ITESOFT – a public ECM / BPM software vendor. As part of his various roles, he regularly writes blog articles and presents at events and tradeshows. Get in touch with him on LinkedIn and on Twitter @francoislacas.

Share

Leave a comment

Ajouter un commentaire

More information?